Dharma: une communauté de recherche.  Index du Forum Dharma: une communauté de recherche.
Partagez votre expérience du Dharma au travers de cette Sangha virtuelle en évitant toute tendance sectaire et en pronant le respect, la tolérance et l'ouverture.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

quel style suivre ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dharma: une communauté de recherche. Index du Forum -> Bouddhisme -> Pour le débutant
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tah-shi de-leh


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2007
Messages: 3
Localisation: brest
Point(s): 3
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 06/08/2007 14:28:56    Sujet du message: quel style suivre ? Répondre en citant

Néophyte dans la nébuleuse du Bouddhisme, je me perds dans les différents styles, courants de pensés ou autres écoles. pour employer un mot générique (et sans doute inapproprié) je parlerai de type. pour en venir à ma question, il existe plusieurs "types" de bouddhisme, tibétain, zen chinois et tant d'autres que j'oublie, comment s'y retrouver, sont ils complémentaires, et comment savoir lequel est le"bon" pour soi même?

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/08/2007 14:28:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean-Sherab
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2006
Messages: 186
Point(s): 76
Moyenne de points: 0,41

MessagePosté le: 09/08/2007 07:42:28    Sujet du message: quel style suivre ? Répondre en citant

Bonjour Tashidelek

Bienvenue à toi sur ce forum et sorry pour le temps de réponse.

En fait c'est une question de feeling. disons qu'en occident tu as trois grands courants, le bouddhisme tantrique du Tibet, le bouddhisme Zen du Japon (ou moins répendu Chan de Chine) et le Teravada d'asie du sud (avec Tich Nath Aan comme représentant le plus connu).

C'est difficile à dire à la place de quelqu'un d'autre ce qui est mieux.

Le bouddhisme tibétain est très riche il inclus beaucoup de tradition de certaine pratique chamanique issu de l'Inde ancienne au système dialectique les plus poussé du Mahayana et une tradition des instructions directes du Mahamoudra et du Dzogchen bouddhique qui ressemble fort au Zen ou encore les pratiques tantrique sur les divinités. Même si a première vue tout ceci peut sembler trop disparate pour être cohérent il y a en fait une vrai réfléxion métaphysique à la base de cette diversité apparente. C'est une tradition intéressante si on aime l'Asie (en effet le tibet est au confluant de beaucoup d'influence, Chine, Inde, aire culturelle mongole et sud asiatique d'où il tient notamment son alphabet), qu'on a pas peur d'une culture très éloignée de la notre et qu'on aime les études philosophiques en plus de pratique directe. A vrai dire ce qui est bien dans le bouddhisme tibétain c'est l'importance qu'il donne au fait que il n'y a pas de cheminement identique pour chaque individu, chacun trouve la pratique qui lui convient certain ne jureront que par la pratique directe par le Mahamoudra par exemple et d'autre trouveront un bon support de méditation par la pratique d'une divinité ou encore par la pratique d'un yoga (oui dansle Bouddh. tibétain il y a en plus des yoga spécifiquement bouddhiste). Cela dit certaine personne trouve ce bouddhisme culturellement trop chargé et ont du mal avec l'importance que l'on donne au maitre dans le bouddhisme tibétain. Pour ma part je pense que c'est encore notre choix de savoir jusqu'où on veut s'engager avec un maître et enfait on est pas obligé de s'engager c'est souvent une erreur de croire que si vous entrer dans un centre tibétain il vous faudra avoir un maitre qui vous dira comment vivre jusqu'à la couleur de vos chaussettes du jour. C'est stupide, on peut aller très loin lorsque cet engagement devient sensé pas après trois mois, ni même deux ans de méditation. Vous pouvez allé au enseignement faire les pratiques de groupes pour apprendre la méditation pratiquer chez vous et ne jamais causer à ce maitre. En fait le mieux c'est de lui poser une question intelligente tous les ans que 10 questions idiotes chaque semaine.  Wink

Le Zen est assez différent c'est un courant issu de mahayana qui a cherché à épurer la pratique en cherchant à orienter la pratique sur une méditation très directe. L'aspect doctrinal est assez peu mi en avant. L'esthétique même cherche à refleter cette simplicité. A vrai dire il y a des textes mais qui ont eux aussi comme but de rompre la production discursive de l'esprit. Les plus connu sont les Koans. Cela dit c'est une pratique de la rupture qui selon moi va parfois trop loin. Certaine école pense que une seule expérience d'Eveil même très relatif est suffisante parce que on a vu une fois que le continuum pouvait se rompre on aurait compris la vacuité et on serait finalement libre.
Pour moi cela à pose problème parce que cela va à l'encotre des enseignements de base du Bouddha qui dit clairement que la libération est progressive et qu'il s'agit d'une stabilisation progressive des différent états de conscience que l'on expérimente dans la méditation, il ne s'agit pas d'avoir un éclair de lucidité puis l'aller dormir mais d'entretenir et stabiliser au mieux cette vision. D'autre part, l'accent mi à la méditation pure au détriment de l'analyse réflexive n'est pas juste non plus, le Bouddha dit qu'il y a trois fondements à la voie: Sila (le développement de la moralité), samadhi (le développement attention et concentration c'est en fait l'attitude méditative directe et non réflexive) et panna (le développement de la réflexion sur la doctrine et l'analyse de l'expérience méditative et quotidienne), ici il me semble qu'il y a un déficite de panna. Enfin c'est une erreur de croire que la vacuité est le résultat de la simple rupture du continuum, cette rupture est en fait nécessaire et l'on passe par là mais il ne s'agit pas du dernier mot de la vacuité. La vacuité est une expérience qui se dévoile progressivement, c'est une expérience qui s'approfondit et s'enrichit avec la pratique rien avoir avec une négation pure de la réalité sans quoi on tombe dansl'extrême du nihilisme toujours rejetée par le bouddha et le bouddhisme en général. Là aussi cette erreur me semble lié à un déficit de panna qui permet justement de discerner la qualité des expériences d'Eveil et ne pas se croire éveillé au premier état un peu extatique ou au premier flash de lumière Mr. Green      
Maintenant, ces griefs ne sont adressé qu'aux écoles les plus radicales du Zen et du Chan, bien des écoles ont bien intégré les enseignements du Bouddha et ces deux courant restent une forme très inntéressante du bouddhisme justement par son côté très vif et direct. Il est conseillé aussi au gens qui n'ont pas plus d'affinité avec la pensée philosphique bouddhiste et que l'aspect doctrinal dérrange, par exemple beaucoup de chrétiens et d'athées aime le Zen parce que il est moins culturellement chargé que le bouddhisme tibétain par exemple et aussi moins ésotérique. Ainsi ils ont l'impression de ne pas devoir abandonner leur propre fond culturel pour entrer dans la pratique bouddhiste.

Vient ensuite le Téravada assez proche du bouddhisme originel. C'est généralement ce que l'on dit c'est vrai mais en fait il s'agit déjà d'une évolution avec compréhension systématique basée essentiellement sur le Canon Pali la première vague d'écrits bouddhiques, ils ne reconnaissent donc pas les grand système exégétiques du bouddhisme Mahayana et s'en tiennent à des commentaire très près du texte originel du Canon Pali. Le représentant le plus connu est Tich Nath Aan un moine aussi reconnu pour son action humanitaire durant la guerre du Vietnam. C'est aussi un bouddhisme très sobre, cela dit il peu avoir certain trait un peu individualiste, a vrai dire c'était sutout le cas de certaines des premières écoles du bouddhisme ancien ou l'on retrouvait ce qu'on appelle les Pratikyabouddhas ou bouddha-par-soi qui cherchaient avant tout la liberation individuel. alors que dès le début le bouddhisme est une religion très communautaire et le Teravada à gardé cet aspect de l'importance de la communauté.  


voilà ...bon choix Wink  
_________________
Ce qui est dedans est moi
Ce qui est dehors est mien:
Avec la fin de ces pensées,
La contrainte cesse,
La répétition s'épuise,
La liberté commence.

(Nagarjuna, "Les versets jallits du Centre", éd. Kunchab)


Revenir en haut
tah-shi de-leh


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2007
Messages: 3
Localisation: brest
Point(s): 3
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 13/08/2007 09:42:17    Sujet du message: quel style suivre ? Répondre en citant

Bonjour et Merci pour cette réponse, très complet et très claire en même temps. Entre le moment où j'ai posé la question et aujourd'hui, j'ai, bien sur, effectué des recherches. Il semble qu'aujourd'hui le Vajrayana soit la voie qui me séduit le plus. Cela peut changer, car je suis au début de mon voyage. Et je sais que le voyage sera long, mais passionnant.

Revenir en haut
djinpa


Hors ligne

Inscrit le: 11 Juil 2007
Messages: 7
Localisation: Allier FRANCE
Point(s): 7
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 15/08/2007 14:07:18    Sujet du message: quel style suivre ? Répondre en citant

Ta réponse m'a bcp appris.Merci,jEAN-Sherab......j'apprécie la clarté de tes propos.....

Revenir en haut
Wakanda


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2006
Messages: 27
Point(s): 3
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: 20/08/2007 09:10:11    Sujet du message: quel style suivre ? Répondre en citant

Excuse moi Jean Sherab mais Tchih Nhat Hanh appartient a l'école Rinzaï du Zen.

En theravada j'aurai plutot citer Ajahn Chah, Ajhn Sumedho, Jack Kornfield ou beaucoup de Birman egalement.
_________________
http://daodenet.xooit.fr


Revenir en haut
Jean-Sherab
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2006
Messages: 186
Point(s): 76
Moyenne de points: 0,41

MessagePosté le: 20/08/2007 10:05:02    Sujet du message: quel style suivre ? Répondre en citant

Je savais pas qu'il y avais un Zen typiquement vietnamien. Je pensait que c'était un courant du  bouddhisme ancien qui avait intégré des éléments du Zen ultèrieurement et assez récemment.

Merci Wankada t'es toujours le bienvenu pour palier à mon ignorance Okay
_________________
Ce qui est dedans est moi
Ce qui est dehors est mien:
Avec la fin de ces pensées,
La contrainte cesse,
La répétition s'épuise,
La liberté commence.

(Nagarjuna, "Les versets jallits du Centre", éd. Kunchab)


Revenir en haut
Wakanda


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2006
Messages: 27
Point(s): 3
Moyenne de points: 0,11

MessagePosté le: 25/08/2007 17:31:02    Sujet du message: quel style suivre ? Répondre en citant

Sur le site des villages des prunier il y a un interwiev d'un moine des pruniers (tout jeune 21 ans.) il dit clairement est précisement que VDP appartient a la branche Rinzai.

D'après ce que j'en sais c'est la deuxiéme grande école du Japon...Faut croire qu'elle a passer les frontières.

J'ai crée se forum avec Nicolas, alors oui je compte bien rester dans les parrages même si mon opinion sur cette association avec l'otre truc qui se nomme un forum...Enfin bref!
_________________
http://daodenet.xooit.fr


Revenir en haut
SMILER45


Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 4
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 08/10/2010 03:56:52    Sujet du message: July, August Répondre en citant

July will be over eventually, love will eventually come August.
Will always be unhappy all the past, new life will come.
July, July parting, sad July.
With days of torrential rains, sunny day, disappeared in 2010 in this memorable year.
July, July, joy, excitement July.
Scored in the sister saw the moment, it is destined to forget.
So far, the high school career come to an end,FFXIV powerleveling has been reluctant to believe they have a high school student, this year, has experienced too much, grow up, mature, and is no longer a silly child who believe in fairy tales.
Blow again and again, again and again disappointed, but still brave and strong shoes.
Sometimes, even very tired, but not lightly exports, because do not want to give up any one can climb up the opportunity.
High School, how far a word, but now it appears clear, it is time to fight the.
Look around people, their ideals, Fudan University, Zhejiang, north of me, how far ah. Perhaps this is the gap it.
Has always been unruly, FFXIV powerleveling I admit defeat But now in the face of reality, his head down.
Too much, but they are still with the evaporation in the heat of July is summer in the.
Hopefully August, longing August, August will bring my favorite new move, new hope now!


Revenir en haut
Cathrine


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2011
Messages: 2
Point(s): 2
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 05/06/2011 14:07:46    Sujet du message: quel style suivre ? Répondre en citant

Mon premier contact avec le Bouddhisme a été le zen. j'ai été séduite( je le suis toujours) par la clarté et la rigueur de cette approche.
Mais mon véritable coup de foudre spirituel m'est venu plus tard, en découvrant l'enseignement de Tich Nhat Hanh.
Plein de chaleur et de joie, limpide et concret, un enseignement adapté aux occidentaux. Très inspirant.
Même un non- bouddhiste tirera profit de sa lecture.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 24/04/2017 08:18:04    Sujet du message: quel style suivre ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dharma: une communauté de recherche. Index du Forum -> Bouddhisme -> Pour le débutant Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com